CETTE NUIT-LÀ

CETTE NUIT LÀ

adaptation d’ADRIANA MATER d’Amin Maalouf

Metteur en scène: Grégory Barco


Le spectacle est soutenu par AMIN MAALOUF.

Récompensée au Festival Professionnel de théâtre de Casablanca en mai 2008, jouée à Beyrouth en septembre 2009.

Documents à télécharger:

Le dossier de presse

Lettre de Recommandation d’Amin Maalouf

Voir les photos

voir la vidéo

La pièce:

Adriana Mater se passe dans un pays en guerre. Il n’est pas nommé, mais fait
fortement penser à telle ou telle région des Balkans à la fin du XXe siècle. Adriana,
jeune femme passionnée, est victime d’un viol : enceinte, elle refuse d’avorter.
« L’enfant est le mien, non celui du violeur », dit-elle à sa soeur. C’est aussi pour
se rassurer : cet être naîtra avec les deux sangs, celui de la victime et celui du
bourreau. « Sera-t-il Caïn ou Abel ? » se demande Adriana. Devenu adulte, son fils
Yonas apprend que son géniteur, qui avait fui le pays à la fin de la guerre, est de
retour. Il promet de le tuer …
Adriana Mater pose les questions éternelles de la condition humaine: peut-on
donner la vie dans un temps de mort ? Doit-on pardonner en toutes
circonstances ? Le pardon est-il lâcheté ou courage ? Sommes-nous
obligatoirement victime de notre héritage culturel et familial ?
En sept tableaux, l’écrivain renvoie chacun à sa condition d’humain et à sa
capacité intrinsèque à continuer à vivre au-delà de l’horreur et à pardonner.


var hupso_twitter_via="GregoryBarco";var hupso_url="";

Comments are closed.